Pa’NDIAYE

En mars 2014, Anouck Patriarche (« L’habitat dans tous ses Etats ») fait connaissance avec Monsieur Abdoulaye NDIAYE, tirailleur Sénégalais, âgé de 88 ans, lors des entretiens menés avec les résidents pour recueillir leur récit de vie. Son histoire la bouleverse. Abdoulaye NDIAYE participe à tous les ateliers organisés pour rencontrer des lycéens ou des étudiants, ils racontent son histoire avec dignité.

Parallèlement Zomete NDIAYE qui habite 1 étage en dessous noue des liens d’affections très forts avec ce Monsieur qui pourrait être son papa.

Lorsqu’en avril 2015, la directrice du foyer, Khadija Doghmann, nous interpelle sur l’état de santé très grave de « Pa’NDIAYE », nous décidons de mettre tout en œuvre pour le faire revenir au Sénégal. Il n’y est en effet pas retourné depuis près d’une dizaine d’années, à cause d’un passeport périmé, d’une attente vaine de sa nationalité française et faute de moyens pour acheter son billet d’avion qui coute le prix de sa retraite complète.

Cette cause, nous a touché et nous avons décidé de porter cette histoire avec l’association Sab’Art pour aboutir concrètement à son rapatriement mais aussi pour raconter son histoire du début jusqu’à la fin et suivre son voyage et son retour au village, où il est un des personnages les plus importants de son ethnie. Un roi en quelque sorte au Sénégal, un « invisible » solitaire en France.

Nous souhaitons raconter son histoire pour qu’elle serve à d’autres tirailleurs sénégalais encore en France, dans cette situation d’isolement et de manque de reconnaissance scandaleux.

  • Client

    Monsieur Abdoulaye NDIAYE

  • Skills

    • Mémoire
Voir le site